Yssingeaux. Un business game à l’école de pâtisserie pour appréhender toutes les ficlees du métier

A l’Ecole nationale supérieure de pâtisserie d’Yssingeaux, le business game est une sorte d’examen des acquis des deux premières années. Il mélange savoir-faire en laboratoire (il s’agit d’élaborer sa propre recette), mais aussi calcul de la rentabilité du produit et promotion. La stratégie et le marketing ont donc une grande importance. Les étudiants étaient aidés par deux universitaires de La Rochelle, spécialistes dans le domaine et qui ont concocté l’épreuve.

Vendredi, l’heure était au résultat avec pour tous de nombreux cadeaux. De quoi donner l’envie de la réussite, but de ce diplôme innovant équivalent à bac + 3, mis en place par l’École nationale supérieure de pâtisserie Alain Ducasse Formation et dont la première promotion est sortie des rangs en juin 2019.

Des critiques apportées by Pascal Liotier

Ainsi cette semaine, les bachelors en 3e année ont planché via ce jeu avec un passage devant un jury composé de professionnels comme Pascal Liotier, le pâtissier de la place Foch lors de la fin de journée de mardi. Forts des « critiques » apportées, les candidats sont repartis le mercredi plancher sur les améliorations à apporter avant de repasser devant le jury le mercredi soir, un jury dans lequel figurait cette fois-ci des néugeantôle plus le l’aspect, le prix et bien sûr le goût et les saveurs parfois surprenantes, et donc moins la technique, même si aujourd’hui de nombreux pâtissiers en herbe flurissent via les emissions télévisées.

Avec pour thème le gâteau dit de voyage, il y en avait pour tous les goûts (fruits, chocolat et même vegan) et sous toutes les forms.

Leave a Comment