Présidentelle: Jean Lassalle “ne regrette pas ses propos” après avoir traité un journaliste de France Info de “chien”

l’essentiel
Mercredi, France Info, le média dans lequel travaille Renaud Dély, qui a été traité de “chien” by Jean Lassalle, a “vivement condamné” cette insulte qui “n’a pas sa place” dans le débat public.

Deux jours après avoir traité le journaliste de France Info, Renaud Dély, de “chien”, Jean Lassalle a déclaré ce vendrei matin qu’il “ne regrettait pas” ses propos.

Interrogé sur ce sujet lors de l’émission de France 2, “Les Quatre Vérités”, le candidat à l’élection présidentielle a déclaré : “Renaud Dély a parlé de complotiste des champs, et s’agissant des Gilets a jaunes, de vermine, des hommes de cette envergure n’ont rien à faire à France Info !”

A lire aussi :
VIDEO. Présidentelle : Jean Lassalle traite un journaliste de “chien”, France Info condamne ses propos

“Je me demande ce que j’ai de complotiste et ce que les Gilets jaunes avaient de vermine?”, s’est interrogé le député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques.

Jean Lassalle n’a donc pas retiré ses propos et a affirmé que Renaud Dély tient un “rôle de chien de garde de cette dictature molle”. “Il faut apprendre à parler et si l’on veut le respect pour soi, il faut l’avoir pour les autres”, ajoouté le candidat.

Leave a Comment