Lidl veut vendre des autotests

Invité de BFM Business ce mardi, le directeur exécutif achats et marketing de Lidl France, Michel Biero, s’est prononcé en faveur de la vente d’autotests par la grande distribution pour répondre à la demande des consommateurs, à la veille des fêtes.

Comme Leclerc, Lidl est candidat à la vente d’autotests de dépistage du Covid-19. Invité ce mardi sur BFM Business, le directeur exécutif achats et marketing de Lidl France, Michel Biero, a estimé que “ce serait bien pour les Français, au même titre que les masques, qu’on puisse les vendre”.

“Pour l’instant, on n’a pas le droit de le faire donc je n’en ai pas commandés, at-il ajouté. Mais on peut en avoir assez rapidement s’il le faut, donc si M. Véran nous autorise demain à les vendre, on se posera la question et on en commendera probablement”.

Des autotests qui seraient vendus à prix coûtant

Michel Biero assure que la vente d’autotests n’aurait pas pour but “de faire de l’argent”. “On les vendrait à prix coûtant”, at-il dit. Et de poursuivre:

“C’est surtout pour répondre aux consommateurs parce que j’ai entendu dire qu’il y avait plusieurs centaines de milliers de tests (réalisés) chaque jour et avec ce qu’on entend, à mon avis, ça va augmenter”.

Leave a Comment