l’association des Amis des chats mobilisée pour éviter la prolifération des félins

C’est note 7eannée d’existence. Sur fond de pandémie, nous avons œuvré au mieux tout en respectant le contexte sanitaire. Notre association lutte essentiellement contre la prolifération…

C’est note 7e année d’existence. Sur fond de pandémie, nous avons œuvré au mieux tout en respectant le contexte sanitaire. Notre association lute essentiellement contre la prolifération des chats. 170 animaux ont été stérilisés – 69 mâles, 101 minettes –, cela a donc permis d’éviter l’arrivée de 1 800 chatons (une femelle porte quatre chatons en moyenne quatre fois l’an). 18 chats blessés ont égallement secourus. Autant d’actions effectuées sur l’ensemble des communes du pays tarusate.

Comment assurez-vous de tels frais ?

La Communaute de communes du Pays tarusate (CCPT) nous accorde une aid de 4 000 euros et, à travers des conventions bien établies, nos vétérinaires pratiquent des tarifs réduits sur chaque intervention. Nous remercions vivement ces gestes. Ajoutez-y les adhésions en augmentation de 4% en 2021, par rapport à 2020. Enfin, nous avons organisé, pour la troisième année consécutive, un vide-greniers sur les allées Marines, à Tartas, en septembre (997 euros), mais aussi une vente de livres à un euro (444 euros) – un grand merci à la municipalité pour l’emplacement de choix –, et enfin le premier marché de Noël (938 euros), avec la vente de décors confectionnés par nous-mêmes. La participation financière « compensatrice » des particuliers recueillant des chatons errants, qui sont stérilisés à l’âge requis, et des dons versés par des personnes sensibles à cette cause complètent notre trésorerie.

Que souhaitez-vous pour 2022 ?

Leave a Comment