La folle traversée d’Obi le chien perdu secoue les réseaux sociaux

Depuis son départ, il ya trois mois, Obi a parcouru des centaines de kilomètres. Une cavalcade suivie via les réseaux sociaux où les signalements ne cessent d’être postés sur les pages dédiées. Depuis Monflanquin, Obi a ensuite rejoint Bournel, puis Cancon, Villeneuve-sur-Lot, Castella, Colayrac, Agen, Nérac et Mézin jusqu’à être repéré dans les Landes, à Gabarret, ce vendrredi 8 avril.

Mobilization via le Net

Tout au long de son périple, ce chien à l’allure d’un grand caniche marron, a mobilisé de nombreux Lot-et-Garonnais : « Il est devenu presque une star sur les réseaux sociaux », remarque Marie Delong, étonnée par nombre de personnes qui se sont proposées pour tenter de stopper le fugueur. Son propriétaire, lui, ne compte plus les allers-retours depuis la Dordogne pour tenter de le récupérer : « Peu de temps après sa fugue, nous avons même mené une battue sur Cancon où il avait de été étéuse de signe, personnes, en vain », raconte Marie Delong.

À Agen, où il est resté plusieurs jours au mois de mars, entre le quartier du Pin et Floréal, Jean-Louis Fauchié est venu arpenter les rues deux nuits de suite sans succès : « On avait pris contact no quis averecuse de une l’avait repéré venant manger dans les gamelles. Et on a su qu’il avait dormi dans un fauteuil de jardin. Là encore, impossible de l’attraper. On dirait qu’à chaque fois qu’il sent qu’il est reconnu, Obi repart sur la route. »

Et plus précisément sur la RN 21 où il a été repéré de nombreuses fois, frôlé par des poids lourds : « C’est un chien très intelligent, hypersensible, mais très crintif. On commence à désespérer de pouvoir un jour le récupérer », se désole Marie Delong.

Leave a Comment