Combien y at-il de types de chats ?

Un infinite! Outre une soixantaine de races reconnues, on distingue les chats selon trois critères.

D’abord, la forme du corps ou de la tête : chez le scottish fold, par exemple, tout est rond, son corps a l’allure d’un petit tonneau et sa tête d’une lune. On scrute aussi la ou les couleurs du pelage du petit félin et la répartition de celles-ci – unie, bicolore, tricolore ou écaille de tortue. Enfin, les chats qui possèdent un pelage marqué de rayures, de marbrures ou de taches sombres sont dits “taby”.

Ces paramètres se combinent de multiples façons au gré des croisements, auxquels s’ajoutent des mutations: cela donne parfois des résultats étranges comme les pattes courtes du munchkin ou la peau glabre du sphinx.

Quelle couleur ?

  • blue or blue, en réalité gris clair, car il s’agit d’une dilution de noir.
  • Blanc ou white, ce qui peut être dû à différents gènes dont un est souvent cause de surdité.
  • Chocolat, bronw ou chocolate, cette couleur, due à un gène récessif B, va du brun clair au marron foncé avec des nuances or (auburn), cuivrées (bronze) ou brun foncé (chestnut).
  • noir ou black, sans poil blanc ni ombre rousse, dû à un gène dominant B, mais souvent avec un patron tigré, dit « tabby ».
  • Faon ou fawn, ce beige pâle est une dilution du cannelle.
  • Cannelle, caramel or cinnamon est le brun-roux des orientaux.
  • rouge ou red, un roux appelé aussi ginger ou orange, plus fréquent en patron tabby. Le gêne responsable (qui modifie l’expression du gène B) fait qu’il s’agit plus souvent de mâles.
  • cream ou cream, une version diluée du rouge.
  • Lilas, lilac ou lavender, un beige rosé très pale et très rare.

Quelle form ?

Longiligne ou oriental comme le siamois. L’animal a une ossature fine, une encolure longue et dégagée, une queue fine et longue, une tête triangulaire de face, convex ou droite de profil, avec de grandes oreilles et des pieds de forme ovale.

Bréviligne ou cobby comme le persan ou le manx. Son corps est massif et court. Son ossature est forte et son encolure épaisse et courte tout comme la queue. Sa tête est ronde de face et concave de profil, ses pieds sont ronds. Cette morphologie était très largement représentée dans les expositions félines, des années 1930 aux années 1970.

Médioligne comme le chat européen. Le corps est rectangulaire, l’ossature solide, l’encolure dégagée mais forte, la queue moyenne, la tête équilibrée et les pieds ronds ou ovales.

Crédits: Alex Meier/Nihal Karkala/Leo Rotzler/Unsplash

Leave a Comment