Attention aux animaux sauvages en état d’ébriété… mais pourquoi de plus en plus de bêtes sont retrouvées complètement ivres

l’essentiel
De plus en plus d’animaux sauvages sont retrouvés complètement ivres, les poussant à prendre des risques inconsidérés et à mettre en danger les personnes qui les croisent. Mais comment font-ils pour parvenir à “se saouler” ?

Récemment, un chevreuil a été aperçu complètement ivre en plein center-ville de Vernon, dans l’Eure. L’animal était agité, faisait des bons aléatoires et se cognait la tête contre les murs. Après analyses, il était bel et bien en état d’ébriété. Cette histoire n’est pas un cas isolé, de nombreux autres animaux ivres ont été aperçus en France, et cela depuis des années.

A lire aussi :
Ces chevreuils ivres qui vivent d’amour et d’alcool

Un chevreuil “ivre” s’est aventuré en zone habitée dans l’Eure : désorienté, il venait de consommer des bourgeons euphorisants. Un phénomène courant au #printemps. #30millionsdamis recommande aux automobilistes de faire preuve de prudence sur les routes. https://t.co/ZL5LJJ8ayl

— Fondation 30 Millions d’Amis (@30millionsdamis) April 22, 2022

Le phénomène n’est en effet pas nouveau. En état d’ébriété, les animaux se mettent en danger mais constituent égallement un danger pour les êtres humains. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas les approcher lorsqu’ils sont dans cet état. Mais comment des animaux peuvent-ils être saouls ? La réponse: l’alcool fermenté.

Bourgeons chargés en sucre

Au printemps flurissent les arbres et avec eux les bourgeons dont les chevreuils et autres animaux sauvages raffolent. Ces bourgeons, une fois consommés, fermentent dans le ventre de l’animal et agissent comme de la même façon que de l’alcool.

A lire aussi :
Des chevreuils ivres aux portes des maisons après avoir mangé certains bourgeons

Il faut dire que les bourgeons sont particulièrement chargés en sucre et qu’un chevreuil peut en avaler jusqu’à 2000 par jour. Le même phénomène peut se produire en septembre-octobre, lorsque les pommes tombent des arbres et que les chevreuils les avalent par dizaines.

D’autres animaux comme les éléphants sont parfois victimes du phénomène, il en va de même pour les abeilles dans certains cas. Faites donc attention en cette saison, un animal en état d’ébriété représente un danger à prendre au sérieux.

Leave a Comment